lundi 23 mars 2009

Biocarburant à la pompe ou « coup de pompe » au biocarburant ??


C’est un peu la question que l’on peut se poser actuellement lorsqu’on voit le nombre de points mis en avant pour retarder son implantation en France. Cette initiative, officialisée par l’arrêt du 26 janvier, devait permettre au biocarburant E10 (composé à 90% d’essence sans plomb 95 et à 10% d’éthanol) de faire son entrée dans nos stations essence au 1er avril de cette année.
En réalité, rien n’est moins sûr tant il semble poser problème à la quasi-totalité des acteurs de ce secteur. Ainsi, si l’on s’en tient aux propos avancés par L’Union française des industries pétrolières (Ufip), l’E10 pose problème en termes :
De transport ; son transfert par oléoduc étant impossible,
De normes et d’aménagements ; les dépôts, stations et pistolets à pompes devant être réaménagés,
De personnel ; les équipes des stations essence devant être formées.
Conséquence première : les Groupes tels que Total (4000 stations), Carrefour (1200 stations) et Leclerc (500 stations) rechignent à donner des chiffres quant à l’implantation réelle de ce carburant dans leur réseau. En attendant, et même si pour l’instant le coup de grâce n’a pas été donné à cette initiative (comme ce fut le cas en Allemagne), le pronostic ambitieux de la France qui planifiait d’atteindre les 10% de consommation en biocarburant d’ici 2015 (soit 5 avant le reste de l’Europe) semble compromis.

Citronnier

Source: L'Express

4 commentaires:

Olivier a dit…

Et en plus l'éthanol est plus polluant que l'essence et sa produciotn conduit à un véritable désastre écologique (consommation d'eau douce, pesticides, engrais, déforestation etc.).

citronnier a dit…

De plus pour un même trajet un automobiliste devra compter le double en biocarburant…
Je te rejoins donc olivier sur ce point ; à savoir que le biocarburant E10 n’à de réellement bio que le nom.

Anne-Claire a dit…

On est pas près d'y arriver à ce rythme là !

citronnier a dit…

En effet, c'est toujours la même problématique; à savoir que de la parole à la pratique il éxiste un "gap" énooooorme.