samedi 7 mars 2009

Voiture électrique: les limites de la Bluecar de Bolloré ?

La Bluecar apparaît comme une star du Salon automobile de Genève. Elle est le premier modèle de voiture électrique proposé réellement aux conducteurs-consommateurs alors que la majorité des autres constructeurs proposent leurs modèles de série à l'horizon 2011.
L'offre du français Bolloré, associé à Pininfarina, est alléchante: autonomie de 250 kilomètres, rechargement de la batterie sur secteur en une nuit, location du véhicule pour 330 euros/mois, possibilité de réserver un véhicule pour le mois de juin 2009...
Pourtant, comme le souligne l'émission
Cdans l'air du 6 mars 2009 (France 5), des questions subsistent:
- Le prix de la voiture électrique est encore trop élevé et risque d'effaroucher les futurs acheteurs. La Bluecar était ainsi prévue d'être vendue 25 000 euros à la vente: 15 000 euros pour le véhicule et 10 000 euros pour les batteries.
- Le pari technologique de la
batterie lithium-métal-polymère ( filiale Batscap): Bolloré est le seul à développer ce type de batterie alors que les autres constructeurs se tournent vers la batterie ion-lithium.
- L'autonomie réelle de la Bluecar: le chiffre annoncé par le constructeur n'a pas encore été vérifié par les utilisateurs et spécialistes du secteur automobile...
L'émission de France 5 soulève ces problématiques et traite également de l'avenir du secteur automobile français face à la crise. A voir absolument !


Steve

Sources:
- Emission Cdans l'air "la voiture électrique et vite !" (
France5.fr) ;
- Article "la guerre des batteries bat son plein" (
lefigaro.fr);
- article complet sur la Bluecar (
electron-economy.org);
- Salon automobile
de Genève ;
- Groupe
Bolloré ;
- Batterie lithium-métal-polymère (
batscap.com).

10 commentaires:

Olivier a dit…

Il est question dans ce "C'est dans l'air" de la voiture électrique, pas de la voiture électrique 2.0. Son intérêt est donc nul. Zéro.

La voiture électrique seule a le même avenir qu'une voiture à essence dans un pays sans stations à essence ou qu'un téléphone portable sans antennes pour transmettre les ondes.

La clé, c'est le concept BetterPlace (adopté en Israël, Danemark, Hawaï, Australie, Ontario, Californie), il a même pas été évoqué dans cette émission.
Il s'agit d'une innovation révolutionnaire au niveau business model.

Il s'agit d'installer un réseau de bornes de recharge (+ stations d'échange de batterie en 3 minutes) et de vendre des forfaits kilomètriques électricité + batterie.

Plus d'infos ici:
http://www.electron-economy.org/article-27286879.html

Olivier a dit…

Voir aussi en ligne l'émission:

"L'avenir de la voiture" - Sur BFM TV

http://www.electron-economy.org/article-27395630.html

steve a dit…

Olivier, cet article aborde quelques problématiques de la Bluecar, pas le concept de la voiture électrique.
La R&D et les modèles économiques feront l'objet d'autres articles...

Anonyme a dit…

Bonjour,
reste à savoir dans le projet "Better PLace" qui va payer pour les batteries. Pour l'instant, .. personne pour faire le chèque pour quelques milliers de pièces pour les véhicules plus les pièces en chargement plus les pièces en réparation...

steve a dit…

La batterie est l'élément-clé de la voiture électrique. La location du véhicule permet d'éviter le "choc" financier initial.
La stratégie commerciale de la Bluecar repose sur ce concept. La Bluecar correspond également au cahier de charges de la future voiture 5 places du programme Autolib' de Paris.(voir article du 3 février).
Parallèlement, Betterplace correspond plus à un modèle économique de développement cohérent. Donc les pouvoirs publics (État,collectivités locales et régionales) auront forcément un rôle moteur à jouer.Ne fait-on pas cadeau de 1000 euros pour l'achat d'une voiture en ce moment ? Qui empêchera une mesure équivalente pour permettre le développement des voitures électriques ?

Anne-Claire a dit…

Affaire à suivre aussi sur Intelcar, le blog de l'intelligence économique et de l'automobile : http://intelcar.blogspot.com/

Olivier a dit…

Je donne mon avis sur cette émission de manière plus détaillée ici:
http://www.electron-economy.org/article-28788021.html

A bientôt,

Olivier

steve a dit…

J'ai vu, commentaire "à la hache" d'un passionné. ;-)

Olivier a dit…

Steve, à propos des aspects économiques:

Circuler en voiture électrique coûte 2 fois moins cher (batterie comprise) que de circuler en voiture à essence.

Explications ici:
http://www.electron-economy.org/article-27750660.html

steve a dit…

merci, j'irai voir.