mardi 10 mars 2009

Voiture électrique: la Bluecar de Bolloré en libre-service à Paris ?

La Bluecar n'est pas seulement la star française du Salon automobile de Genève, elle semble également promise à un avenir commercial certain.
Le choix de la location grand public (330 euros/mois) est un excellent moyen de conquérir un public curieux, mais encore méfiant envers le concept de la voiture électrique.
L'échec de la gamme des voitures électriques de PSA dans les années 1990 ( Citroen AX, Saxo, Berlingo et 106 électriques), ainsi que les défauts des batteries nickel-cadium ( interdites par circulaire européenne depuis 2005) n'ont pas laissés de souvenirs flatteurs.

La Bluecar se positionne également en excellente position pour conquérir des marchés de flottes de véhicules propres.

Dans ce cas précis, le programme Autolib représente:
- une flotte de 2000 véhicules ;
- 700 stations parking/recharge Autolib (500 en surface et 200 en sous-sol) dans Paris intra-muros ;
- des extensions prévues vers les localités de la périphérie de Paris.
Le programme Autolib de la ville de Paris va donner une visibilité remarquable au constructeur sélectionné pour la fourniture de voitures "propres".
La Bluecar de Bolloré et Pininfarina se place déja en position de favori pour remporter l'appel d'offre.
Paramètres positifs:
-
technique: la Bluecar dispose d'une autonomie importante (250 km), elle se recharge vite (5 heures) et facilement (rechargement sur prise secteur);
-
respect du cahier de charge de la ville de Paris: 4 places, possibilité de mettre un siège bébé sur les sièges arrières, coffre ;
- avance technologique: à l'opposé du retard handicapant les autres constructeurs français. Commercialisation de la future voiture électrique 5 places de Renault (programme Betterplace en Israël) prévue seulement en 2011. Commercialisation de la voiture électrique PSA-Mitsubishi en fin 2010.
- politique: la technologie Bluecar est française. De plus, le groupe Bolloré bénéficie du soutien du président Sarkozy, notamment pour le futur marché du lithium bolivien.

L'adversaire majeur de la Bluecar reste ainsi la Cleanova de Dassault, basée sur un châssis de renault Scénic. Sa mise place opérationnelle est prévue courant 2009. Qui sera le vainqueur ?
Réponse dans les rues de la capitale en 2010.



Steve


Sources:
- Autolib, communiqué de presse (mairie de Paris);
- Salon automobile de Genève (Le Monde.fr);
- voitures électriques PSA, Renault (usinenouvelle.com);
- Bolloré et lithium (lefigaro.fr);
- Bluecar ou Cleanova (01men.com);-
- Échéancier Autolib.

1 commentaire:

Olivier a dit…

Enfin un article de qualité à propos du lithium ! (Radio France International)
Voir ici:
http://www.electron-economy.org/article-28868386.html