samedi 14 février 2009

Gaspillage pittoresque des Echos...

J’avais simplement envie de vous faire partager une réflexion personnelle que je me suis faite ce matin. J’allais prendre mon journal les échos du Vendredi 13 et Samedi 14 février (avec un jour de retard je sais bien…) et là, stupeur ! La première page était imprimée sur fond noir. Intriguée, je lis les titres, tous aussi négatifs les uns que les autres... je comprends alors que cette initiative a du être prise pour illustrer l’entrée en récession de la France.

Premier sentiment, cela m’horripile! Tout d’abord toute cette encre gaspillée et qui en plus vous reste pour les trois-quarts sur les doigts. Mais déjà si c’était seulement pour communiquer sur la crise et motiver les troupes pour qu’on la traverse ensemble plutôt que simplement s’apitoyer sur notre sort et rester là pour constater et reporter ce qu’il y a de pire, critiquer encore et encore…
Je prends un peu de recul, relis le journal et cherche une explication de la part de l'
éditeur... rien!
Je me mets alors
à comparer la première page avec la deuxième qui était identique, mais elle, écriture classique noire sur fond blanc. Pas de différence...sauf un petit encadré en bas à droite: un encart publicitaire de Citroën qui dit sur la première "Découvrez comment Citroën fait du positif avec du négatif" et sur la seconde "Continuez la route jusqu'en fin de journal". C'était donc pour cela?!! Tout ce gachis pour une publicité de 4 pages... Bravo le constructeur, décidément sur la bonne route pour le développement durable!

Bref que de gaspillage.. je dis vive le développement durable, dans l’espoir qu’il nous permette de reconstruire un monde différent !

Fanny M.

4 commentaires:

Arthur a dit…

Y dis qu'il voit pas le rapport entre développement durable et couleur du journal... de toutes les façons tout finira au feu ou à la poubelle.

Lucien a dit…

D'un côté vous reprochez à la France de ne faire que constater la crise au lieu de tenter de s'en sortir et de l'autre au lieu de saluer la publicité, plutôt bien vue il faut le dire (emprunte justement d'optimisme pour l'avenir), de Citröen vous l'assassinez!! Je ne comprend pas votre raisonnement. Le développement durable c'est bien beau mais au lieu de s'attaquer à Citroën qui ne faisait qu'un peu de publicité attaquez vous plutôt à tous ces journaux gratuits (tout juste bon à se torcher le derrière un lendemain de soirée) qui sont distribués tous les matins, qui utilisent davantage d'encres et ce tous les jours de la semaine et qui en plus polluent nos rues et qui en terme d'informations ne peuvent intéresser que des cerveaux d'huitres.

Fanny M. a dit…

En fait ce n'est pas vraiment reprocher a la France de ne faire que constater, c'est plutôt le fait de ne pas être source de motivation auprès des français, ne pas chercher a pousser les gens a se serrer les coudes pour qu'on s'en sorte. Certes cela va devenir de plus en plus difficile mais on est obligés de passer par la, alors autant serrer les dents ensemble pour mieux passer l'épreuve.
Je suis tout a fait d'accord avec vous pour saluer l'originalité en soit de la pub mais il y a certainement d'autres façons de montrer de l'optimisme.
Quant aux journaux gratuits je vous rejoins tout a fait!

Anonyme a dit…

D'accord avec Fanny concernant l'analyse de cette pub.

Lucien, pour les journeaux gratuits, je suis pour car:
ils permettent à ceux qui n'en ont pas les moyens, notamment les plus modestes, de lire.
Et il vaut mieux lire les gratuits (même si ils sont très concis) que rien du tout.
Ceux qui prennent les gratuits les lisent.
Il ne sert à rien de dire que les plus modestes ont "des cerveaux d'huitres", car cela prouve bien le niveau auquel tu te places.

Sylvain