mercredi 11 février 2009

Paillettes, DD et…Influence !!

Si certains doutent encore de l’implication des américains en terme d’écologie ; mais surtout de la force du développement durable en matière d’influence, the Environmental Media Association (l’EMA) est là pour leur prouver le contraire. En effet, cet organisme américain peut tout de même se targuer d’avoir rendu le show-biz américain plus vert que vert.

Comment me diriez-vous ? Et bien tout simplement en employant l’image des stars du petit/ grand écran ainsi que de la musique (soit ce n’est pas nouveau mais ça marche) pour influencer leurs contemporains. Ainsi en se servant de la frimousse de Léonardo Di Caprio, ou du sourire de Scarlett Johansson, l’EMA tente d’orienter la population américaine vers une « Way of life » plus green.
A son actif cette association a tout de même réussi à inciter les célébrités à rouler en Toyota Prius plutôt qu’en grosse berline, à faire campagne pour le recyclage de téléphones portables ou à convaincre les studios d’envoyer par mail les scripts aux acteurs plutôt que de les leur livrer à domicile.




Pour ma part, j’admire l’utilisation du DD par cette association. En effet, derrière ce côté bon samaritain se cache une vraie stratégie de communication, qui sert les intérêts de tout un chacun. Des stars qui surfent sur l’esprit écolo, aux industriels qui, par ce biais se font une promo indirecte d’enfer.
Mais au fond n’est-ce pas là le vrai but du Développement Durable ; qui rappelons-le se veut de « …répondre aux besoins des générations du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs ».

4 commentaires:

Alexis Déjardin a dit…

gain d'image ou réel geste désintéressé peut importe, le principal est que ça marche afin de rendre le monde un peu plus "viable" et "respectable". bonne conclusion de ta part.

Titetouffed'herbe a dit…

@Alexis:
Si les stars roulent en Prius mais portent du Vison, vivent dans des villas de 500m² climatisées etc je ne pense pas que le monde devienne plus viable...

Alexis Déjardin a dit…

t'as dans le fond raison, par contre l'utopie est de croire que l'on arrivera a modeler un mode unique de style de vie, ça revient à supprimer les libertés individuelles. La réalité par contre est d'essayer de créer des tendances constructives de manière à éduquer les esprits, et ce genre d'action y participe. Certaines personnes et des plus puissantes n'ont aucune envie de vivre dans la retenue, ça n'a pas de saveur, par contre ça n'empeche pas qu'elles ai envi de se faire une conscience en respectant certains us, certaines normes. Des normes qui se créer à travers l'application systématique de ce genre d'actions. Nous sommes au début de l'aire "développement durable"/"capitalisme durable", nous sommes en train de conceptualiser le concept, tu ne peux donc attendre que la planète aille au même rythme que celui que tu souhaites lui imposer... Il n'empêche qu'à long terme cela agira inconscient sur leur sub_conscient et changera profondément leur mode de consommation. Oubli pas que nous sommes dans une société libérale et démocratique...

citronnier a dit…

C'est sur, il s'agit bien là de démagogie. Mais en même temps c'est toujours ça de fait en faveur de l'environnement.